lundi 21 janvier 2013

Le Bayerische Staatsoper a décerné la Médaille des Maîtres Chanteurs à Madame Edita Gruberova

Le Ministre Heubisch, Dame Gruberova et Nikolaus Bachler
Les Amis du Théâtre national bavarois ont décerné la médaille des Maîtres Chanteurs (die Meistersinger-Medaille) à la Kammersängerin Edita Gruberova au cours d'une cérémonie qui a eu lieu dimanche passé à la suite de la représentation de Lucrezia Borgia, dans laquelle la Prima donna assolutissima tenait le rôle titre. Cette médaille  est décernée par le Bayerische Staatsoper à des artistes de tout premier rang, qui se sont signalés par les qualités exceptionnelles de leurs prestations.

Edita Gruberova a reçu cette distinction lors d'un dîner de gala donné dans la salle royale du Théâtre national. Le Superintendant de l'opéra, Monsieur  Nikolaus Bachler a souligné combien la remise de cette distinction sort de l'ordinaire. Avant Madame Gruberova, seuls cinq artistes en ont été honorés. Monsieur Bachler a poussé l'hommage jusqu'à avancer que si Richard Wagner avait connu Dame Gruberova, il aurait composé les Maîtres chanteurs pour elle.  La cérémonie s'est déroulée en présence du Ministre bavarois Wolfgang Heubisch, qui a les Beaux-Arts dans ses compétences. le Ministre a  dans son hommage parlé d'Edita Gruberova comme d'un fleuron de la vie culturelle munichoise et de l'opéra de Munich.

La Médaille des Maîtres Chanteurs a été créée dans les ateliers de la manufacture de porcelaine de Nymphenburg. Elle a été attribuée par les Amis du Théâtre national pour la première fois en 1999. Les lauréats précédents ont été le Kammersänger Hans Hotter (1999), la  Kammersängerin Inge Borkh (2001), la Kammersängerin Astrid Varnay (2003), le Kammersänger Dietrich Fischer-Dieskau (2005) et enfin la Kammersängerin Hertha Töpper (2009). 

Edita Gruberova, née à Bratislava, fit ses débuts munichois en 1974 dans le rôle de la Reine de la Nuit dans la Flûte enchantée de Mozart.  Elle est Kammersängerin tant en Bavière qu'en Autriche. La médaille des Maîtres Chanteurs est une distinction rare pour une artiste éminente, elle est la dernière d'une longue série de distinctions qui ont été attribuées à la chanteuse tout au long de sa carrière.

Bravo et merci, Madame Gruberova!

Source de l'info: Bayerische Staatsoper
Crédit photographique: Wilfried Hösl


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire